C’est arrivé pendant les feux de forêt : Bande de Williams Lake – Dévouement exceptionnel dans la lutte contre les incendies

Williams Lake, Services de police autochtones

2017-08-26 12:44 PDT

Williams Lake, Colombie-Britannique – Depuis que les feux de forêt en milieu périurbain ont commencé à brûler, en juillet 2017, les membres de la bande de Sugarcane se tiennent véritablement aux premières lignes des efforts de lutte contre les incendies. Passant immédiatement à l’action lorsque le feu a traversé l’autoroute 97 à hauteur du chemin Mission, les volontaires ont saisi toutes les pièces d’équipement dont ils disposaient pour intervenir. Grâce à cette rapidité d’esprit et à cette débrouillardise, la bande n’a perdu que deux structures dans le brasier initial.
 

Photo de l’enseigne de la bande de Williams Lake (Sugarcane)

Durant les jours qui ont suivi l’avis d’évacuation, 29 membres de la bande sont restés derrière pour assurer la protection des terres des leurs. Ces volontaires ont effectué des patrouilles à pied quotidiennes, armés d’extincteurs portatifs communément appelés piss cans , un terme argotique qui désigne un petit réservoir d’eau muni d’un tuyau et d’une pompe manuelle qui se porte comme un sac à dos.

En plus de ces efforts de lutte contre les incendies en première ligne, des pompiers bénévoles de la bande de Sugarcane se sont joints à l’équipe du service d’incendie de 150 Mile House et du service d’incendie de Spoken Lake.

Je crois que l’une des choses qui ressort le plus de cette catastrophe a été la capacité de notre collectivité de passer de façon harmonieuse entre le mode "vie normale" et le mode "gestion des urgences" , déclare l’administratrice de la bande, Marg Shelley. Les membres de la collectivité ont fait ce qu’ils devaient faire : les incendies ont été éteints, les terres ont été protégées et des provisions ont été apportées pour assurer la poursuite des efforts.

Dans ce genre de situations, il est difficile de ne mentionner que les efforts déployés par une seule personne; toutefois, si on ne le fait pas, on rate alors une occasion grandement méritée de souligner le dévouement de cette personne. Ira Nelson, de la bande de Sugarcane, a donné sans compter non seulement à sa collectivité, mais aussi à d’autres communautés, en travaillant sans relâche durant les efforts initiaux de lutte contre les incendies. M. Nelson a ainsi fait des journées de travail de quinze heures, parfois plus, sur une période de trois semaines. Après chaque jour de dur labeur, il a pris le temps de nettoyer son camion et son matériel d’incendie pour veiller à ce que l’équipement soit prêt à venir à bout d’une autre longue journée de travail le lendemain.

Photo de Ira Nelson de la bande de Sugarcane

Cette collectivité a relevé le défi posé par les feux de forêts de la même manière qu’elle relève tous les autres défis communautaires qui se présentent , déclare l’agent de service auprès la Première Nation de Williams Lake, le gendarme Dan Cohen. En cette période de crise, les membres de la collectivité ont su unir leurs forces pour protéger non seulement les terres de la bande de Sugarcane, mais aussi pour contribuer à protéger l’ensemble de la communauté à laquelle ils appartiennent.
 

 

Cap. Madonna Saunderson
S.-off. conseiller de district (relations avec les médias)
District du Nord
4020, 5e Avenue, Prince George (C.-B.) V2M 7E7
Téléphone : 250-561-3166
Cellulaire : 250-301-3521
Courriel : madonna.saunderson@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :